✨🎅PROMO DE FIN D'ANNÉE : 20% DE RÉDUCTION SUR VOTRE COMMANDE DÈS 40€ D'ACHAT AVEC LE CODE : NOEL20🎄✨
La différence entre logiciels gratuits et logiciels libres

Logiciel -

La différence entre logiciels gratuits et logiciels libres

de lecture - mots

En informatique, il y a deux catégories de logiciels. Les premiers sont les programmes payants développés par des sociétés d’édition ou de petits programmeurs qui souhaitent vivre de leur travail et proposer ainsi des applications dans différents domaines contre rémunération. La deuxième catégorie est celle des logiciels gratuits. En effet, il existe de très nombreux programmes mis à disposition par leurs développeurs pour permettre, par exemple, à une très large communauté de s’en servir, et ce, sans aucun euro dépensé.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la grande majorité de ces programmes est largement à la hauteur de leurs alternatives payantes proposant des fonctionnalités tout aussi efficaces et pertinentes. 

Généralement, la contrepartie de la gratuité est le fait que l’utilisateur doit voir des publicités intégrées ou se voir proposer des relances régulières pour passer de la version gratuite à la version payante. Certains programmes limitent également leurs fonctions.

Voici quelques-uns des meilleurs programmes gratuits.

Logiciel gratuit ou logiciel libre

Afin de dissiper tout malentendu, il est important de s’arrêter un moment sur la différence entre un logiciel libre et un logiciel gratuit. On appelle logiciel libre le programme qui peut être utilisé, modifié et redistribué sans aucune réserve. Comme logiciel libre, on peut citer le navigateur internet Mozilla Firefox, mais aussi, le lecteur multimédia VLC Media Player, la suite bureautique Open Office, le logiciel de dessin et retouche photo Gimp, ou l’outil de messagerie électronique Thunderbird.

En marge des logiciels libres, il y a les logiciels Open Source. Les deux notions diffèrent par leur philosophie. Parmi les logiciels Open Source, on trouve les CMS WordPress, Drupal et Joomla, ou encore le système d’exploitation Linux.

Un logiciel gratuit est un programme qui ne demande aucune contrepartie financière directe pour être utilisé. Il peut être téléchargé et installé sur un ordinateur, et à la grande différence des logiciels libres, il ne permet pas l’accès à son code afin qu’il ne soit pas modifié. Il n’est donc pas possible d’apporter des modifications même s’il y a des erreurs manifestes.

C’est à l’éditeur et aux développeurs de corriger les éventuels problèmes qui peuvent être remontés par les utilisateurs ou découverts après une phase de ce qu’on appelle “debug” pour trouver les failles critiques potentielles.

Quelques exemples de logiciels libres en bureautique

Les logiciels gratuits n’ont, pour la plupart, pas à démériter face aux programmes informatiques payants. En effet, ils proposent des fonctionnalités complètes qui permettent d’aller jusqu’au bout de chaque projet, quel que soit le domaine d’activité pratiqué. 

En bureautique, on trouve par exemple :

  • LibreOffice, suite bureautique comprenant traitement de texte, tableur, base de données, dessins, équations
  • OpenOffice, qui comprend en gros les mêmes applications que LibreOffice
  • Google Docs, la suite bureautique de Google : un traitement de texte (Docs), un tableur (Sheets), un outil de présentation de diaporama (Slides) et un générateur de formulaires (Forms), associés à un espace de stockage en ligne, Google Drive
  • WPS Office, une autre suite bureautique pour Windows, également disponible sous Android et iOS, avec traitement de texte (Writer), module de traitement de feuilles de calcul (Spreadsheets), diaporama (Presentation) et programme pour gérer les fichiers PDF.

Recevez nos articles dans votre boite email.